En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de CGU pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur et récupérer des statistiques.
J'accepte
Mon logement

L’assurance multirisques : protéger votre logement et votre vie privée

L’assurance multirisques habitation vous protège en cas d’accident et vous indemnise de vos dommages en tant qu’occupant d’une habitation. Les garanties joueront pour des dommages plus ou moins importants de votre habitation (incendie, dégâts des eaux…) ou en dehors de cette résidence (responsabilité civile).

Quelles sont les protections de l’assurance multirisques habitation ?


Vous êtes propriétaire ou locataire d’une résidence principale ou d’une résidence secondaire ? L’assurance multirisques habitation couvre aussi bien les dommages de votre logement et de votre mobilier que ceux causés à des tiers (voisins) en cas d’incendie, d’explosion et de dégâts des eaux. 
Si vos biens sont endommagés suite à des bris de glace ou à un vol, vous serez remboursé. Si vous-même ou l’un de vos proches provoquez un sinistre ou un accident, y compris en dehors de votre logement, c’est alors votre responsabilité civile qui couvre les dommages causés à autrui.
Une garantie obligatoire couvre les catastrophes naturelles (inondations, tempêtes…) et technologiques ainsi que les attentats.
Accessoirement, vous pouvez demander l’extension de la garantie « Incendie et dégâts des eaux  » aux locations de vacances, une garantie « Dommages corporels » pour les enfants qui permet de se passer d’une souscription à une assurance scolaire, une protection juridique (remboursement des frais de justice et d’avocat, conseils juridiques dans le cadre de certains contentieux) et une assistance (en cas de perte de clés…).

Comment bien choisir son assurance multirisques ?


Tout d’abord, comparez le montant de la cotisation sur la base du nombre de pièces et de la valeur déclarée du mobilier, ainsi que sur la valeur maximale des biens précieux. Au-delà du coût, vous devez également vérifier que votre situation et vos usages sont bien couverts. N’hésitez pas, en cas de colocation ou de concubinage, à inscrire tous les noms des personnes présentes pour que la responsabilité civile couvre tous les membres de la famille, y compris les enfants majeurs. Vérifiez les protections exigées comme le nombre de serrures et la présence de volets, pour être bien garanti contre les vols. 
Vous assurez votre résidence secondaire ? Votre assurance doit être adaptée aux périodes d’inoccupation.

Les limites de l’assurance multirisques habitation


Il existe des cas particuliers pour lesquels votre assurance ne s’appliquera pas : lisez attentivement le contrat où les cas d’exclusions sont indiqués (vols commis par les invités à titre temporaire…). Restez vigilent ! Les mauvaises déclarations sur les informations données à l’assureur (nombre de pièces, valeur...) peuvent entraîner une diminution de l’indemnité.
L’accident causé par un véhicule à moteur n’est pas garanti alors que les dommages causés dans le cadre de l’usage de la bicyclette peuvent l’être.
 

Assurance multirisques habitation : obligatoire ou facultative ?


Le locataire doit s’assurer pour les risques locatifs (incendie, explosion, dégâts des eaux) de sa résidence principale et transmettre au bailleur une attestation d’assurance. Si cela n’est pas fait, le bailleur peut souscrire une assurance pour le compte du locataire, à la charge de ce dernier. Si le locataire ne souscrit à aucune assurance, le bail peut être résilié. 

Dans le cadre d’une copropriété, le propriétaire occupant doit également s’assurer pour les dommages causés aux tiers et à la copropriété.
Dans le cas où il n’occupe pas son logement, il doit garantir les dommages causés aux locataires, à la suite d’un sinistre garanti (incendie, dégâts des eaux...) provenant d'un vice de construction, d'un défaut d'entretien, ou du trouble de jouissance dû au fait d'un colocataire.
Seuls les propriétaires – occupants ou non –  d’un logement qui n’est pas en copropriété ne sont pas soumis à une obligation d’assurance. Mais il est toutefois fortement déconseillé de s’en passer !
 

Découvrez nos biens dans les villes principales