Adapter l'affichage

Achat immobilier comptant : faut-il sauter le pas ?

Acquérir un appartement ou une maison comptant implique un grand nombre de choses, à commencer par la façon dont on compte l’acheter. Faut-il investir directement et casser la tirelire de son épargne en achetant comptant, ou, au contraire, faut-il avoir recours au crédit pour financer son bien ? 

Acheter comptant : les avantages

Vous disposez des ressources financières nécessaires pour acheter un bien immobilier comptant et vous êtes prêts à sauter le pas ? Félicitations ! Mais évidemment, avant de prendre une telle décision, il faut faire un arbitrage pour définir si cela est une solution plus avantageuse que le recours à l’emprunt.

Premièrement, il s’agit de mesurer le coût d’opportunité de votre achat. C'est-à-dire de peser le pour et le contre pour mesurer la différence financière, autrement dit le manque à gagner, que coûterait l’opportunité d’acheter comptant plutôt que celle du financement à crédit.

Voici la formule de base du coût d’opportunité :

Coût d’opportunité = rendement de la meilleure option à laquelle on renonce – rendement de l’option choisie

Dans ce cas précis, il s’agirait donc de calculer :

Coût d’opportunité de l’achat immobilier comptant = rendement de l’achat à crédit - rendement de l’achat cash

Si dans votre situation, le manque à gagner résultant d’un achat comptant vous arrange financièrement, alors cette solution peut être une bonne idée.

Dès lors, en tant qu’acheteur, il faut présenter au vendeur la preuve que vous disposez bien du capital nécessaire pour effectuer cet achat cash, ce qui le rassurera dans votre volonté et votre habilité à aller au bout de la vente en lui apportant une vraie garantie. Assurez-vous également d’avoir les autres documents requis pour acheter un bien immobilier.

Dans les faits, acheter un appartement ou une maison comptant présente des avantages non négligeables.

Premièrement, cela vous apportera une certaine légèreté et tranquillité d’esprit : même si vous dépenserez un montant considérable à l’achat, l’absence d’endettement lèvera forcément une charge psychologique importante au quotidien. Car si un crédit immobilier peut être une solution, ce dernier est tout de même un engagement qui pèse sur plusieurs années.

Deuxièmement, en effectuant un paiement comptant, vous éviterez tous les frais supplémentaires liés au prêt, tels que les taux d’intérêt et le coût de l’assurance emprunteur qui sont loin d’être insignifiants dans le cadre d’un achat immobilier.

Troisièmement, ne pas passer par le financement vous permettra aussi de conserver votre capacité d’endettement, et ainsi réaliser des investissements dans d’autres projets qui vous tiennent à cœur. Ainsi, vous pourriez emprunter de l’argent pour financer les études de vos enfants ou réaliser des travaux dans votre résidence secondaire.

Acheter un bien immobilier à crédit : une bonne alternative ?

A l’inverse, dans le cadre d’un achat immobilier, vous pouvez aussi avoir recours à l’emprunt. Il faut donc obtenir un crédit immobilier auprès d’un établissement bancaire afin d’établir une promesse de vente. Dans cette perspective, il faut également faire un arbitrage et calculer le manque à gagner que représenterait cet emprunt par rapport à un achat comptant.

Dans ce cas-là, la formule du coût d’opportunité sera la suivante :

Coût d’opportunité du prêt immobilier = rendement de l’achat cash - rendement de l’achat à crédit

Ici, l’enjeu majeur reposera donc sur la rentabilité d’emprunter à la banque sans avoir un coût d’endettement trop élevé, notamment représenté par les pourcentages des taux d’intérêt et le coût d’assurance emprunteur. Et si le coût d’opportunité de l’emprunt immobilier par rapport à l’achat comptant correspond à vos attentes, alors vous pourrez vous engager sur cette voie. Afin d’optimiser le financement de votre achat immobilier, nous vous invitons à consulter notre guide dédié.

Ainsi, les avantages du prêt vous permettront en premier lieu de préserver votre épargne en payant des mensualités qui rembourseront votre crédit au fur et à mesure. Cela pourra donc vous conforter dans un sentiment de sécurité : si jamais vous faites face à un imprévu non couvrable par votre revenu de base, vos économies pourront vous aider à surmonter diverses difficultés.

En second lieu, votre épargne pourrait aussi faire effet de levier. Car si vous disposez par exemple d’une assurance vie avec un taux au pourcentage intéressant, il s’agira d’un apport conséquent pour vous. Vous pourrez donc continuer de générer des rendements via vos économies, qui vous permettront au passage de couvrir le coût de votre emprunt immobilier.

En conclusion, faire le choix entre achat comptant et crédit n’est pas une chose simple, surtout dans le cadre immobilier. Il faut savoir mesurer les avantages et inconvénients de chaque solution et les adapter à votre situation personnelle afin d’opter pour la meilleure option. Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à vous renseigner sur comment réaliser votre premier achat immobilier.

Trouver le bon logement avec CDC Habitat

Pièces
  • Ok

Questions fréquentes