En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de CGU pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur et récupérer des statistiques.
J'accepte

Le prêt à l'amélioration de l'habitat de la CAF

Pour financer des travaux d’amélioration de votre logement, pour l’isoler ou le rénover, votre Caisse d’Allocation familiale peut vous accorder un prêt à taux réduit. Une fois la demande formulée, la CAF étudie chaque dossier en prenant en compte à la fois des crédits dont elle dispose et du dossier du demandeur. Le prêt amélioration de l’habitat de la caisse d’allocation familiale prend la forme d’une avance de fonds.

Qui peut bénéficier du prêt CAF pour l’amélioration de l’habitat

Pour bénéficier du coup de pouce de la Caisse d’allocation familiale, le bien concerné doit être votre résidence principale. Par ailleurs, vous devez être bénéficiaire d’une prestation familiale : complément familial, allocation de rentrée scolaire, des allocations familiales. Ainsi, si vous ne percevez que le RSA, la prime d’activité ou l’APL (allocation logement) vous êtes exclu du dispositif.

Ce prêt s’adresse aussi bien aux locataires qu’aux propriétaires. Le prêt est délivré sans conditions de ressources même si la CAF peut tenir compte de vos revenus lorsqu’elle étudiera votre demande.

Quels type de travaux relèvent de l’amélioration de l’habitat ?

Les travaux pouvant bénéficier du concours financier de la Caf au titre du prêt pour améliorer son habitat sont nombreux : Isolation thermique, assainissement, amélioration du chauffage ou des sanitaires, agrandissement.

Le prêt est cumulable avec les aides à la rénovation énergétique et les crédit d’impôts de transition énergétiques. Les travaux peuvent être réalisés par vous-même ou par un professionnel. Sachez cependant que seul le recours à un professionnel pourra vous faire bénéficier d’une réduction de la TVA sur les fournitures nécessaires aux travaux.

Quel montant peut-on emprunter ?

Le montant maximum que vous pourrez emprunter auprès de la CAF est de 1067,14 €. Par ailleurs, la Caf ne finance pas intégralement le cout des travaux. Son aide ne peut dépasser les 80% du total, versé en deux fois. Un premier versement à lieu à la signature du contrat, l’autre moitié est versé dans le mois de productions des factures attestant la réalisation des travaux.

Le prêt est remboursable sur 36 mensualités maximum. Pendant ces 3 ans, chaque versement est majoré de 1% au titre des intérêts d’emprunt. Le remboursement anticipé du prêt est possible.

Comment en faire la demande ?

Vous devez remplir le formulaire de votre Caisse d’allocation familiale disponible sur le site de la caisse nationale à cette adresse :  http://www.caf.fr/sites/default/files/caf/698/Documents/action_sociale/formulairePah/Demande_PAH_2017_Cerfa_11382%2003.pdf

Vous devez accompagner vote formulaire des pièces suivantes :

  • Devis détaillé des travaux (ou des matériaux, si vous faites vos travaux vous-même)
  • Une autorisation d’urbanisme de votre mairie : vous devrez déposer une demande de permis (permis de construire, d'aménager...) ou une déclaration préalable de travaux auprès de votre commune.

A lire également : APL, ALF, ALS : les aides au logement